Calix chez les Helvètes

     Deuxième voyage en terre helvétique pour la Calix Academy Marseille. Le Lajolo KFS s’exporte et intéresse toujours autant hors de ses frontières, c’est une très bonne chose qui nous conforte dans l’idée que nous œuvrons correctement dans ce sens.

     C’est à Vallorbe où je me suis donc rendu pour enseigner les bases de notre Scherma Corta aux membres de l’Association Clair de Lame.

img-20161010-wa0052
Très à l’écoute et appliqués, un vrai bonheur !

 

     J’avais rencontré son représentant Thomas Schmuziger il y a quelques mois, il m’avait alors fait part de son souhait de me faire venir sur ses terres. Je lui avais succinctement présenté une infime partie de notre système et quelque chose l’avait interpelé. Il est toujours bon de voir de ses propres yeux ce que parfois l’image virtuelle peut tronquer, la technologie aidant…
Spécialiste en escrime médiévale en armure, il avait retrouvé chez nous de troublantes similarités aussi bien parfois sur la forme que sur le fond. C’est donc avec grand plaisir que j’acceptai son invitation, également pris de curiosité à l’égard de son travail et un empressement certain de croiser le fer et le logos.

     Je profite donc de ces quelques lignes pour remercier tous les participants de leur accueil, ils ont fait preuve d’un sérieux intérêt et d’une grande écoute à mon encontre. Bien que nos chemins entrepris soient quelque peu différents, nous avons toutefois pu nous apercevoir à maintes reprises avec Thomas de certains
échos entre nos pratiques respectives. Je tiens également à le remercier pour m’avoir ouvert les portes de son univers et présenté certains de ses « spéciaux », j’apprécie grandement la confiance accordée. Il y en a un en particulier qui résonne littéralement encore en moi.

14646639_1785458565004565_1046917037_o
Une expérience dont je vais me souvenir longtemps

     Certains de mes frères d’armes de la Calix Switzerland étaient également de la partie. Leur présence nous ont également enrichis lors de ces deux jours intenses. Au programme, une partie des bases du système et des exos pédagogiques ce qui permettra à ceux qui le désirent de poursuivre à leurs rythmes et leurs envies mais surtout je me suis attaché à faire passer les principes et les axes de travail de notre école dans le but de faire découvrir cette philosophie « Calix » si particulière.

img-20161010-wa000914724043_1785460488337706_180394861_o14699590_1785460538337701_56480755_o
Pas évident au début…

 

     Vous l’aurez compris, un week-end en tout point remarquable que nous avons passé ensemble. C’est aussi pour ces moments là que nous pratiquons, les rencontres et les partages. Pour finir, je rajouterai seulement ceci : Enseigner, c’est aussi recevoir.

img-20161010-wa0033 img-20161010-wa0049img-20161010-wa0028

20161009_122020

Je dédie celle-ci au Maestro…

Le calice s’agrandit car nous sommes de plus en plus nombreux à déverser et à y puiser du contenu, je me sens de moins en moins seul ce qui est très gratifiant.

A bientôt pour la suite de nos aventures, et cette fois, pourquoi pas avec VOUS ?

20161009_170704

2 thoughts on “Calix chez les Helvètes

  1. Merci Laurent pour ce bel article. Tu as bien exprimé le ressenti commun autour du partage et l’enthousiasme que les membres de Clair de Lame ont eus en découvrant l’excellent système LKFS.

    C’était également très plaisant de rencontrer d’autres membres de la Calix en Suisse. J’espère que tu aura le plaisir de pouvoir multiplier de tels stages dans les mois à venir afin de pouvoir présenter ce système d’escrime courte .

    Pour ce qui est de mon chemin personnel, il me tarde déjà de venir travailler à Marseille pour pouvoir continuer à progresser mais la matière de travail que tu nous a laissé après le stage suffira sans aucun doute à étancher ma soif d’ici là.

    A très bientôt.

Laisser un commentaire