Découverte du Mont-Saint-Michel

Bonjour !

Avant que vous ne commenciez la lecture de cet article, si ce n’est pas déjà fait, je vous conseille fortement de cliquer ICI car je vous vois d’ici en train de vous demander ce que le Mont- Saint- Michel peut bien faire sur un blog dédié aux traditions italiennes du bâton et couteau.
Rassurez-vous je n’ai pas décidé de faire de celui-ci mon album photos de vacances ou le guide du routard bis, d’autres font ça bien mieux que moi…

Ca y est ? Vous avez lu l’article sur les 3 Chevaliers Espagnols ? Ok, vous pouvez donc lire ce qui suit, le décor est planté. Ah j’oubliais, le livre écrit par mon maestro Danilo dont j’ai fait la traduction française, intitulé Sur le Fil de la Lame se veut le point de départ pour celles et ceux qui veulent approfondir les divers sujets évoqués, c’est donc lui qui m’a poussé à démarrer des recherches personnelles, le Mont étant l’un des nombreux sites à « exploiter ». Au fil du temps et de mes moyens, je posterai d’autres articles à la suite de mes « explorations », bien entendu tous en relation avec la tradizione.

Profitant donc de mes vacances en Bretagne avec ma petite famille, nous devions faire étape en Normandie (et oui il n’est pas breton le Mont et la querelle dure depuis des siècles apparemment !), parce que nous ne l’avions jamais vu autrement que sur les paquets de biscuits. En tout cas, pas de doute possible quant à son appartenance, le drapeau aux deux léopards en atteste fièrement (curieusement on dirait des lions mais bon, on ne va pas relancer cette polémique non plus !)

P1020177P1020186

Pour mes recherches, ce qui m’intéresse, c’est surtout l’origine du Mont, lorsque autrefois on l’appelait le Mont-Tombe. De plus, et c’est ce qui fait de lui le thème de cet article, il fait étonnement écho au Mont Gargano dans le Sud de l’Italie. Dès qu’on parle de pèlerinage chrétien on pense en premier à Saint-Jacques-de-Compostelle, à Rome, à Jérusalem,… pourtant il faut savoir que le Mont-Saint-Michel a été et est encore certainement le point d’arrivée de nombreux pèlerins (et pas uniquement à des hordes de touristes, j’y reviendrai) totalement dévoués à Saint Michel Archange. Point d’arrivé uniquement ? Pas sûr, vous allez voir pourquoi.

Il semble que le Mont Gargano et le Mont Saint Michel se trouvent sur une ligne droite (sur un planisphère) reliant sept lieux de cultes, alignés parfaitement avec le Soleil au moment du solstice d’été.
Ils sont ainsi pour ceux ayant connaissance de cette ligne, des étapes entre l’île irlandaise de Skellig Michael et le Mont Carmel en Israël (au total, 4000km).
apollon

Ces lieux sont tous chrétiens mais construits certainement sur des sites d’origines païennes où l’on devait célébrer les dieux solaires et les déesses mères de la Terre. D’autres alignements de sites se trouvent en Angleterre, de formes triangulaires mais je ne rentrerais pas plus dans les détails sinon c’est un livre qu’il me faut écrire et non plus un article. On pourrait parler de coïncidences géographiques mais avouez tout de même que la géométrie est troublante non ?

Je m’égare, je m’égare ! Revenons si vous le voulez bien sur les liens fraternels qui unissent le Mont-Saint-Michel et le Mont Gargano :
Voici tout d’abord l’histoire qui décrit les apparitions de l’Archange dans les Pouilles. Il existe plusieurs versions qui diffèrent sur quelques détails mais le fond est bien entendu le même.
Nous sommes en 492, un homme riche fait paître ses troupeaux. Or un taureau manque à l’appel le soir à l’étable. Il partit à sa recherche, le retrouve au sommet du mont. Furieux, il décoche une flèche pour occire le taureau, mais elle est déviée de sa trajectoire et revient le blesser.
Les habitants, troublés, consultent l’évêque qui leur dit de s’en remettre à Dieu et décrète trois jours de jeûne et de prières. L’Archange apparaît en songe à l’évêque, le félicite de sa décision et l’assure de sa protection en ce lieu. Une deuxième apparition de l’Archange survient à la veille d’une bataille contre les Napolitains. Elle est remportée haut la main grâce à sa protection.
Enfin, l’Archange apparaît une troisième et dernière fois pour consacrer le lieu de culte, une grotte de ce promontoire rocheux.
Dès le Haut Moyen Age, la grotte du Gargano voit affluer les pèlerins, venant de France, d’Allemagne, des Iles Britanniques. Ils prennent l’habitude de faire une étape au Monte Gargano avant de se rendre en Terre Sainte.

À présent, les apparitions de l’Archange à Saint Aubert, l’évêque d’Avranches.
P1020208

Dans la nuit du 16 Octobre 708, l’évêque Aubert, endormi dans son palais épiscopal d’Avranches, est gratifié d’une vision de l’Archange qui lui ordonne d’édifier une église au sommet du Mont-Tombe. Aubert, troublé, médite le conseil de l’apôtre : « Mettez les esprits à l’épreuve pour voir s’ils sont de Dieu », il sursoit donc à l’exécution de l’ordre céleste. L’Archange lui apparaît alors une deuxième fois, sans plus de résultat, puis une troisième. Mais, ulcéré de l’incrédulité d’Aubert, il lui perfora le crâne de sa lance. Une version moins violente verra le jour plus tard (sans doute pour ménager les sensibilités), le crâne de Saint Aubert sera touché du doigt par l’Archange Michel mais au final, son crâne sera quand même perforé ! Il est visible à l’église Saint-Gervais d’Avranches.
Comme toute histoire légendaire, des incohérences apparaissent (touché du doigt au front mais trou sur l’os pariétal droit et bien sûr des questionnements cartésiens. Intervention divine, trépanation celte ou kyste épidermoïde ? Les avis sont partagés…

Retour à l’histoire. Aubert, ainsi marqué d’un signe irréfutable, est convaincu de la réalité de sa vision mais s’interroge sur l’emplacement et la forme qu’il doit donner au sanctuaire de l’Archange. Une nouvelle révélation lui précise qu’il devra le construire là où un taureau dérobé à un fermier voisin a été dissimulé : l’animal est en effet retrouvé sur l’étroite plate-forme qui s’étend à l’ouest de la pointe du rocher, près du sommet. Là, une petite surface ronde où la rosée du matin ne s’est pas déposée indique à l’évêque le plan qu’a choisi l’Archange.
Aubert fera appel à la population pour défraichir et aplanir le sommet. La chapelle y sera sommairement édifiée. Elle fait plus penser à une grotte qu’à une chapelle d’ailleurs. Cette construction rustique reproduit ainsi la caverne du Mont Gargano pouvant accueillir une centaine de personnes. Rapidement, cette petite chapelle sur laquelle veille un collège de douze desservants, se révèle insuffisante devant le succès grandissant du pèlerinage montois. Et c’est ainsi que démarre les travaux architecturaux du Mont.

P1020195P1020196P1020197P1020198

Que l’on soit sensible ou non à ces histoires, reconnaissons quand même que la foi suscitée chez certains a permis la création de véritables bijoux architecturaux.

L’emplacement du sanctuaire voulu par l’Archange est donc, on l’a vu, marqué par un espace circulaire, épargné par la rosée du matin, et au centre duquel se dressaient deux grosses pierres qu’il fallut abattre pour niveler le terrain. Ces détails légendaires peuvent faire l’objet d’une interprétation archéologique : on pourrait en effet y voir deux dalles verticales d’un ancien dolmen ruiné avec, autour, l’empreinte du tertre qui l’enveloppait à l’origine. L’hypothèse de l’existence sur le Mont d’un monument néolithique est donc parfaitement plausible. D’ailleurs, des liens mystérieux unissent le Mont aux monuments mégalithiques. Ils sont attestés par le riche ensemble de traditions légendaires liées à ces monuments. En effet, dans un rayon de plus de quarante kilomètres, des menhirs ou des blocs rocheux passent pour être des matériaux de construction du Mont. Certains alignements mégalithiques sont dus à des fées qui transportaient des pierres destinées à l’édification du Mont, et qu’elles abandonnèrent en apprenant que la construction était terminée.

IMG_1133 IMG_1134

Pour résumer : Une grotte, trois apparitions, un taureau, les similitudes sont frappantes !
Si vous voulez creuser un peu plus quant aux origines païennes de ces lieux, je vous conseille de vous renseigner sur le mithraïsme, ça pourrait être une piste car on y parle aussi de taureau, de grotte,… et de culte précurseur du catholicisme !

Voilà pour les histoires de ces deux lieux mythiques et historiques voués au culte de Saint Michel Archange. Mais à propos, que savons-nous de lui ?

P1020193 P1020191 P1020225

Je vous propose donc ces deux liens très intéressants si vous voulez en apprendre d’avantage. Je ne veux pas alourdir cet article donc si vous êtes intéressés, bonne lecture !

ICI et

Une chose que je tiens à souligner et que depuis le Moyen-Age, les traditions et les cultes populaires ont fait de l’Archange Saint-Michel le patron des chevaliers et de tous les corps de métiers liés aux armes et aux balances. Voilà donc pourquoi il tient une place particulière au sein des sociétés secrètes italiennes.
Alors, véritable apparition divine, création païenne « biblisée » ou image sortie de l’imagination fertile de certains ? Pourquoi l’Archange est apparu entre autre au fermier du Mont Gargano, à Saint Aubert ainsi qu’à Jeanne d’Arc ?

P1020223
Les avis divergent mais une chose est sûre, il continuera à faire parler de lui.

Ma visite au Mont, bien entendu, m’aura laissé plus de questionnements que de réponses, mais ça, je m’en doutais un peu. En tout cas ce site est magnifique, il donne vraiment une impression de force mais un sentiment de tranquillité s’en dégage en même temps.

P1020174
Pris d’assaut par les touristes, il a malheureusement perdu un peu de son côté mystique. Les appareils photos ont remplacé les coquilles des pèlerins mais la visite vaut le détour !

P1020210

Pour ma part,  j’aurais voulu accéder à la crypte Notre Dame-sous-Terre (et harceler le guide touristique de questions !) car sur le mur du fond, une ouverture percée en 1961 permet de contempler un vestige de l’oratoire construit en 708-709 par Saint Aubert. Malheureusement, elle n’est visitable qu’en « circuit privé » ; n’ayant pas pu cette fois, la prochaine est la bonne ! Surtout que la présence d’une vierge noire m’a intrigué car je n’en avais jamais entendu parler jusque là, mais ça c’est une autre histoire!

P1020238

@ bientôt !!!

N’hésitez pas à laisser des commentaires sour les articles, il est important de faire vivre ce blog !

Merci 😉

Sources :
www.molfettadiscute.com/fr/la-linea-sacra
www.altritaliani.net/spip.php?article216
Le Mont Saint Michel, Pierre à Pierre, Marc Déceveux
Contes et Légendes du Mont Saint Michel, Marc Déceveux

Laisser un commentaire