Formation Février 2016

     Ce week-end de la Saint-Valentin donne le coup d’envoi de la 3ème et dernière année de notre formation instructeur de la Calix Academy. De nouvelles affinités se créent, des anciens qui choisissent une autre voie, d’autres qui disparaissent,… on peut dire que des surprises et du changement il y en a eu, il y en aura certainement encore. Et le noyau dur dont je fais parti qui se renforce petit à petit, les affinités se transforment en amitiés. On peut se « chatouiller » à l’entraînement, on repart toujours avec le sourire malgré l’intensité parfois de nos échanges. C’est beau, je vais verser une larmichette tiens !

     Bon alors avant de rentrer dans le vif du sujet, ces quelques jours en Italie m’ont permis aussi de ramener un stock important de livres en français « Sur le Fil de la Lame ». Et oui, ils sont imprimés et je reviens avec des cartons pleins !!! Me voilà donc transformé en libraire à présent. Les avoir en main me fait me sentir soulagé, comme un poids qui s’en va. Pas loin d’un an et demi de travail enfin matérialisé et ce n’est certainement rien comparé aux années de recherches et d’écriture dont a dû avoir besoin Danilo. En tout cas, c’est une bonne sensation de légèreté qui m’envahit lorsque je suis en possession du livre. Le problème, c’est qu’il m’est impossible de le lire en français, j’ai gardé mon œil de traducteur/correcteur et passer en mode lecteur, je n’y arrive tout simplement pas. Bon après tout, c’est à vous de le lire maintenant, moi je le connais quasi par cœur à force. Je suis content car il sera désormais possible d’échanger sur le sujet ; en effet, je ne serai plus le seul à comprendre de quoi je parle même si vous êtes imprégnés à force car je sais que vous êtes attentifs à mes articles. A ce propos, mon blog a facilement dépassé les 20 000 visites, encore une fois, j’en suis le premier surpris. Je vais verser une deuxième larmichette du coup !

12654398_784892311655174_779720402517060711_n

     Venons-en au contenu maintenant. Week-end d’entraînement intensif je dirais comme d’habitude. Physiquement ça va mais du point de vue des infos à traiter, nous avons encore besoin d’un bon moment avant de pouvoir tout ingurgiter. Dernière année, donc on enrichit et complexifie d’autant plus le contenu. Fini le « jeu » ou du moins l’émerveillement face à l’inconnu de la première année, fini la partie plus « théorique » (et souvent déconcertante à certains moments) de la deuxième année. D’ailleurs c’est durant cette deuxième année que nous avons perdu le plus de monde en cours de route (voir compte-rendus précédents). Nous ouvrons encore sur quelque-chose de nouveau, je pense que l’expression de soi va émerger. Est-ce l’année de la maturité dans notre pratique ? Nous le découvrirons au fil des mois.

 On a pas mal sorti les pansements aussi. Travailler avec des lames réelles demande une attention et une gestion de ses émotions toute particulière. Donc oui, il y a eu quelques jolis bobos mais rien de grave en fin de compte. Nous n’avons pas eu besoin de transfusions sanguines non plus ! Au programme donc, une grosse révision des formes de base, encore et toujours des exercices d’habilité (le nerf de la guerre) de nouvelles « combinaisons » qui nous font augmenter notre savoir faire, du travail sur nos sensations et notre gestion de la mesure, de nos gestes et de notre stress (là encore, je pense que nous monterons en intensité au fil du temps). D’ailleurs on remarque bien qu’en isolant certains sens et les autres se décuplent. Travailler les yeux bandés et à armes réelles est une expérience plus qu’intéressante et à retravailler régulièrement. Bien entendu, la rigueur et les précautions d’usage sont obligatoires. Gare à celui qui fait preuve de négligence.  Danilo aura ainsi beaucoup insisté sur nos sens et notre capacité à gérer de nouveaux paramètres. Tout ceci trouve son écho dans la philosophie du système, ce sont des choses que j’expliquerai de vive voix à ceux qui s’intéresse à notre système.

     Il me tarde d’avoir des « élèves » assez avancés pour que je puisse commencer à insérer ces choses là à mon tour lors des leçons. Ne pressons pas les choses, commençons simplement par le commencement.
L’association est créée, le livre est là, je tiens un blog de qualité (oui oui et je m’en félicite tiens!), j’ai de programmé des cours privés et des stages « découverte », c’est un très bon début pour la Calix et le système Lajolo en France. (allez, encore une larmichette ! décidément ce stage émotif a laissé des traces…)

2016-02-05 22.06.07

    Afin pour se détendre, quelques tirate souples ou plus appuyées. J’ai sensation rigolote de servir de jauge de référence. Ca me donne de ce fait une place d’homme à « battre ». Du coup, à moi de rester toujours prêt. Même Danilo a voulu me mettre à l’épreuve. Et on ne refuse jamais une invitation à danser 😉

Nous sommes récompensés du diplôme concluant l’année 2015.

La 3ème année est très bien lancée, vivement la suite !

20160213_184954

Laisser un commentaire