Il coltello antico siciliano

 Je voudrais vous présenter un magnifique livre de collection dédié aux antiques couteaux siciliens, limité à 250 exemplaires dont j’ai l’honneur de posséder l’exemplaire numéro 187. Un bien bel ouvrage de 160 pages sur papier glacé et imprimé en Italie. Un travail de qualité donc, on n’en attendait pas moins de son auteur, Paolo Aldighieri. Enfin, pour ceux qui ne connaissent pas la langue de Dante, il a pensé à tout car les différents articles et autres descriptions sont traduits en anglais afin de satisfaire le plus plus grand nombre de lecteurs. Enfin un “détail” qui fait toute la différence, un coefficient de rareté est donné pour chaque modèle. Cela permet de donner une idée d’une possible valeur commerciale pour un possible achat ou un échange. J’ai pour ma part beaucoup apprécié !

Un petit mot sur l’auteur justement : Il est né à Vicence le 30 juin 1961. Dès l’enfance il manifeste un intérêt pour les pierres et les gemmes et  commence ainsi à sculpter dans les année 1970 en autodidacte en utilisant la technique de la fusion du plomb. Poussé par sa passion pour le minéral, il voyage en Asie, en Afrique et en Australie et influencé par les différentes personnes rencontrées lors de ses voyages, il commence à sculpter des têtes apotropaïques.
Il se dédie par la suite à la création de sculptures en argent et en or, au dessin et à la réalisation de bijoux.

En 2007, il présente le livre Extradimensionismo, dont il suivra trois expositions au musée Villa Pisani en Vénétie, Archives d’tat de Florence et le bâtiment du Sénat à Milan. En 2010, il expose à la Biennale d’architecture de Venise, invité par le pavillon chinois; puis il sera invité à la Sculpt de Miami. En 2011, à la Biennale de Venise il consolide son passage à l’art abstrait. En 2012, il expose au Centre Pompidou à Paris, le musée consacre un portrait vidéo « Pierres Cosmic » réalisé par Felice Cappa. On peut trouver ses œuvres dans des fondations, des collections publiques et privées, en Italie ainsi qu’à l’étranger. Il vit actuellement entre Vicence et Nanto en Vénétie.

Il nous présente ici les différents modèles de couteaux que l’on trouve donc en Sicile, classés par régions et par communes. Couteaux de travail, de duels, rasoirs, roncole, mozzette, toutes ces magnifiques antiques lames y sont photographiées et détaillées afin que le lecteur puisse se rendre compte au mieux de l’énorme richesse que possède l’île. A ce propos, les pièces montrées se trouvent actuellement au  Museo Aldighieri Arte Ricerca.

Je suis bien évidemment tenté de vous en montrer d’avantage mais respectant ma parole donnée à l’auteur, je ne peux trop rien dévoiler afin de garder une part de mystère et ainsi vous inciter à acquérir un exemplaire de cet ouvrage unique. Si le sujet vous intéresse, faites moi confiance, vous ne serez pas déçus.


Un très léger aperçu de ce que vous découvrirez avec délice dans ce magnifique ouvrage

Que dire si ce n’est que je suis conquis par ce livre. De belles photos dont certaines sont très anciennes,  des descriptions concises se rapportant aux couteaux, on y retrouve également les principaux artisans couteliers de jadis et actuels qui y présentent leurs spécialités. D’ailleurs vous en reconnaîtrez certains si vous êtes un lecteur fidèle de mon blog. Les collectionneurs, les passionnés et autres amateurs de belles lames se retrouveront plongés dans cet univers si particulier au fil des pages. Lorsque l’on a demandé à Paolo si un couteau pouvait être impitoyable, il a répondu de la manière suivante :
“Pour ses significations symboliques et pour ses caractéristiques offensives, j’ai toujours considéré le couteau ancien sicilien comme le plus cruel de tous”.
 

Enfin, si avec cet article je ne vous ai toujours pas convaincu et que vous préférez les couteaux à cran d’arrêt italiens, sachez que le premier ouvrage du même auteur traite ce sujet d’une très belle manière. Il s’intitule Coltello a scatto antico.

Pour acquérir donc ces magnifiques livres, vous pouvez contacter directement Paolo Aldighieri :
coltellidacollezione@gmail.com

A bientôt et bonne lecture !

Laisser un commentaire