Lajolo winter Day 2018


En ce début de Février 2018 la Calix Académie Marseille composée de trois de ses membres a pu participer au week end de rassemblement inter-académies à Vicenza. Première rencontre pour l’un, retrouvailles pour l’autre, c’est avec joie que nous nous sommes rendus à ce séminaire qui promettait de belles surprises.

Un programme chargé mis en place par Danilo et Cristiano, co-organisateur du stage avec Moreno (qui nous a gentiment accueilli dans sa magnifique salle. Nous y avons même dormi, un rêve pour tout pratiquant d’arts martiaux !).


Il est plus de minuit mais dans un tel endroit, comment dormir ?!

Cinq intervenants pour deux jours et les élèves italiens ont répondu présent, bravo à tous !

Je faisais partie de l’équipe d’Instructeurs, j’ai pu donc donner mon premier cours en VO italienne; un vrai plaisir de se retrouver à côté de mes fratelli d’armi que je retrouve régulièrement en formation avec moi. Que d’évolution depuis des années…

Ma partie était vouée à la déprogrammation du disque dur interne des élèves grâce à des exercices choisis par votre serviteur. En clair, m’inspirer de ce qui se fait de mieux en escrime sportive niveau temps de réaction, réflexion, distance, mesure etc… et de l’appliquer à nos concepts d’escrime courte. C’est avec intérêt et attention qu’ils ont suivi chacun des intervenants ; les différentes facettes ont été résumées avec brio par mes frères d’armes. Bien entendu une journée ne suffit pas tant le système est riche ; cela dit, vu que  certains découvraient, on peut dire qu’ils auront eu assez de matière introductive au Lajolo Knife Fencing System.

Cristiano nous a, quant à lui présenté brièvement les techniques (simples et efficaces, armée oblige) des Arditi, groupes d’intervention de l’armée italienne lors de la première guerre mondiale.

Le dimanche nous nous sommes mis en situation grâce à des échanges appuyés. Un bon niveau et un engagement de rigueur, c’était bon !

Danilo fidèle à lui même, avait décidé d’ouvrir les yeux des niveaux arrivants en les plaçant dans des situations difficiles afin de leur faire prendre conscience de l’inefficacité des techniques apprises et répétées inlassablement qui renferme dans l’illusion martiale. En clair, je te mets dans un milieu confiné et de la vie de tous les jours et voyons ce qui se passe… les dogmes ne fonctionnent plus !

Bien entendu tous ces moments sont entrecoupés de repas à grandes tablées, c’est l’Italie ou pas ?!


Moins de monde le soir que le midi… la fatigue peut-être ?

Bonne humeur en perspective malgré les courbatures, ou plutôt grâce aux courbatures. Si vous pratiquez une activité qui laisse des traces, vous connaissez ce paradoxe.


En compagnie de Claudio, Calix Varese. Notez le style inimitable !

Bravo aux organisateurs, bravo aux participants et vivement le prochain !

Laisser un commentaire